dossier-manga.jpg France 5 diffuse ce jeudi 30 août à 21h50 (attention on parle bien de la chaîne numérique et non d'Arte) UN MONDE MANGA. Je lance un appel à l'aide à tous les amis du Club Manga pour faire un enregistrement de cette émission. L'administrateur du blog habitant dans une petite maison perdue dans les 30% du territoire non couvert par la TNT, je ne pourrai procéder au précieux enregistrement, alors ...SOS...Help, i need somebody..Help,not just anybody..Help,you know i need someone....bref someone pour garder une trace de ce précieux documentaire d'Hervé Martin-Delpierre dont voici une présentation de contenu trouvée sur le site www.sceren.fr :


"Un monde manga se présente comme l’exploration d’une gigantesque industrie culturelle, tant du point de vue économique qu’artistique, et pourtant quasi inconnue en Occident : le manga, la bande dessinée japonaise. Le documentaire traite avec curiosité à la fois des œuvres, des auteurs, et des lecteurs qui forment le « monde manga ». Précis dans sa terminologie, le documentaire ne confond d’ailleurs pas manga et anime, l’animation nippone : s’il est souvent proche de celui des dessins animés, le monde de la bande dessinée ne se confond pas avec lui. Le mot manga signifie donc littéralement « image futile » et s’utilise pour « bande dessinée » en japonais.
Le manga est étudié en tant que phénomène de société : tous les Japonais ou presque lisent des bandes dessinées, les festivals réunissent des centaines de milliers d’amateurs, le manga est omniprésent dans la mode, la musique ou l’art contemporain nippon. Le documentaire évite toutefois de s’enivrer de l’aspect spectaculaire qui prime souvent dans la représentation que l’on a de ce phénomène en Occident. Une longue tradition de narration séquentielle, remontant au XIIe siècle, a procuré une culture graphique unique au peuple japonais, culture qui a servi de base à l’explosion du manga moderne dans l’immédiat après-guerre.
Avec des interviews de mangaka (auteurs de manga) parmi les plus célèbres de l’archipel, le documentaire parvient également à percer certains secrets de fabrication de ces bandes dessinées. On voit Naoki Urasawa avec ses assistants, on écoute Takehiko Inoue parler de la violence dans son best-seller Vagabond, on comprend pourquoi et comment Yoshihiro Tatsumi a créé un courant artistique particulier dans les années 1960. Avec des incursions dans l’intimité de grands créateurs désormais bien connus en France comme Jirô Taniguchi et la rencontre de la jeune mangaka Kan Takahama, Un monde manga dresse un portrait fidèle de la diversité de la bande dessinée contemporaine au Japon.
Le documentaire offre de nombreux exemples de manga et reprend dans sa forme les codes de la bande dessinée. Avec des techniques modernes comme le split screen (écran fragmenté) et un montage ingénieux où se mélangent vignettes de bande dessinée et images réelles, Un monde manga ajoute un aspect esthétique à son propos rigoureux."


Copyright image : France 5

Un grand merci à Francobelgeman pour sa veille télévisuelle. Il a eu le réflexe de nous signaler l'émission (que j'avais déjà raté le 30 janvier 2005 pour mon plus grand malheur) par un commentaire lâché sur le blog. Qu'il en soit remercié.
Retour à l'accueil