...Miya devait rencontrer le Club Manga à la fin du mois de mars. Et puis un soir, coup de fil de Mister J : "On a un problème. La maison d'édition de Miya a prévu un calendrier de rencontres pour son auteur à l'occasion de la sortie du Tome 2 de "Vis à vis" et le club manga ne rentre pas dedans au mois de mars. Si tu veux elle vient au mois de février." .

Stupeur (...et tremblements). On entre dans 15 jours de vacances et la rencontre devrait avoir lieu la semaine de la rentrée. Tempête de cerveau (Hum)...le pour...le contre...et la décision. "On annule tout. Une rencontre avec un auteur ça se prépare. Si on veut garder la crédibilité du Club et de notre travail on peut pas se contenter d'une rencontre improvisée. Les précédentes rencontres avec des mangakas (Reno Lemaire/Zerriouh) ont établi un capital confiance avec les auteurs, on va pas tout griller en une journée pour simplement se la péter en disant "Miya on l'a rencontrée", "regardez les coupures de presse...on est les meilleurs", "elle a fait des dédicaces de folie".

Petite déprime. Comme dit Mister J : "C'est mort".
Bon c'est pas grave on va chasser les coms en publiant un article "J'ai deux nouvelles...". Et on va consoler les jeunes en mettant en ligne une superbe dédicace.



Et puis c'est le coup de fil de Miya à Mister J : "Ecoute, je me suis engagée auprès des jeunes. J'ai appelé Pika et on va essayer de mettre en place quelque chose en mai.". YEEESSSSSSSS.
Alors là je dis "Respect". Merci Miya pour votre fidélité.
 
Le programme pour la suite ? Mise en vente du tome 1 auprès des jeunes. Lecture et analyse (un mangaka en herbe vient de nous signaler votre clin d'oeil à Reno avec Terence qui se cache dans une case des plus coquines). Lancement du grand concours sur le blog (A gagner l'intégral de vis àvis dédicacé par l'auteur) et beaucoup d'autres surprises...

Et comme disait Gaël : "Après la pluie, le beau temps !".


Retour à l'accueil