OTOMO.jpg

 

En décernant son Grand Prix 2015 au génial créateur d’«Akira», le festival international de Bande Dessinée d'Angoulême met fin à des années de polémique  et reconnaît enfin l’importance de la bande dessinée japonaise.

 

711854-akira-t1.jpg
Le premier tome d'«Akira», publié par Glénat en 1999 dans sa version originale, en noir et blanc et dans le sens de lecture japonais.

aki.png

L’auteur de Naruto, Masashi Kishimoto, résumait récemment dans les colonnes du magazine Kaboom le choc visuel provoqué par l’œuvre d'Otomo  «Akira m’apparaît comme une œuvre insurpassable. En termes de dessin […], c’est intouchable. Les focales varient constamment et Otomo arrive en plus à reproduire les déformations optiques correspondant à chacune de ces focales. Otomo dessine avec un appareil photo dans la tête. […] Il est le premier à avoir poussé à ce point-là le dialogue entre manga et cinéma.»

 



Retour à l'accueil