- "Zblu Cops", pourquoi un tel titre ? N'est-ce pas commercialement suicidaire ?

 

 



Oui effectivement, commercialement parlant c'est pas super, les gens retiennent jamais ...mais bon, nous on trouvait que ça sonnait bien, et qu'au moins c'était original...

- Votre bd est sous influences multiples (un vrai bonheur pour les lecteurs de votre génération). Si vous deviez la cerner par un titre de série télé, un film, un dessin animé et
un manga, quels seraient-ils ?


Pour cette série, on s'est beaucoup inspiré des oeuvres d'Akira Toriyama, le créateur de Dragon ball, et plus particulièrement de ses mangas humoristiques comme Dr Slump ou plus

 

récemment Cowa... Nous sommes également de gros consommateurs d'anime japonais (ça va de Cowboy bebop, Samourai champloo, FLCL, Gurren lagann aux films de Miyazaki...).

Sinon on aime bien tout ce qui est stupide et décalé, comme South Park par exemple...
Dans la série on parodie pas mal le genre policier en général, mais pas de série ou film en particulier...

- Vous réunissez dans cette équipe de policiers une galerie de personnages délirants, quel
est votre préféré ?


Forcément je les aime tous, mais je crois avoir une préférence pour le duo Playmo/Tistouille... parce que ce sont les plus crétins.



- Comment est-né Bill Playmo ?

Il est né d'une mère humaine et d'un père Playmobil, tout simplement...me demandez pas les détails!

- Quel sentiment éprouvez-vous à appartenir à la bande à Tchô?

Sans faire de lèche, Tchô est vraiment un magazine super, très moderne, très ouvert, et où on jouit d'une grande liberté...c'est aussi un très bon tremplin pour les jeunes auteurs, et Jean-Claude CAMANO qui dirige le journal et la collection s'en sert vraiment dans ce sens, il donne leur chance aux auteurs débutants en espérant dénicher des nouveaux talents... et en plus tout le monde dans la bande à Tchô est super sympa...sauf Ohm qui est misanthrope.

- Que pensez-vous du manga ? Vous situez-vous à la croisée des mondes ?

Comme je le disais, on en lit pas mal, dans pleins de styles différents.... je pense qu'on fait partie d'une génération qui a grandi avec les animes japonais ,et donc le travail
s'en trouve forcément un peu influencé...le truc étant de bien digérer tout ça et pas de ressortir bêtement tout ce qu'on a emmagasiné... je crois beaucoup au mélange des genres en fait, je n'aime pas trop les cases...je trouve ça très intéressant d'aller piocher dans différentes cultures, de mélanger le tout, de bien secouer et servir comme ça... c'est un peu ce qu'on essaye de faire dans notre autre série, "lucha libre".




Retour à l'accueil